Books History

Lettres Sur L'Origine Des Sciences, Et Sur Celle Des Peuples de L'Asie, Adressees A M. de Voltaire Par M. Bailly, and Precedees de Quelques Lettres de M.

Rating: 3/5 11404 | Register or sign-in to rate and get recommendations

 

Pages: 50

Language: French

Book format: An electronic version of a printed book that can be read on a computer or handheld device designed specifically for this purpose.

Publisher: Rarebooksclub.com (14 Oct. 2012)

By: Jean Sylvain Bailly (Author)

Ce livre historique peut contenir de nombreuses coquilles et du texte manquant. Les acheteurs peuvent gé:né:ralement té:lé:charger une copie gratuite scanné:e du livre original (sans les coquilles) auprè:s de l'é:diteur. Non ré:fé:rencé:. Non illustré:. 1777 edition. Extrait: ...ont une origine é:pyptienne: il pré:tend qu'ils avaient é:tendu leur empire, seulement jusqu'au cap de BonneEfp é:rance. Mais gardons-nous de le croire. Le P. Parennin dé:clare que cela est: faux, 8c qu'on ne trouve rien dans l'histoire chinoise, qui puisse fonder cette assertion (a). Ce peuple aurait bien changé:: car je ne sache pas qu'il envoye aujourd'hui des vaisseaux, mê:me jusqu'à: la mer Rouge. D'ailleurs, rappelons-nous toujours que la ressemblance des usages est auffi ancienne que les monarchies d'Egypte Sc de la Chine: pour l'expliquer, il faut remonter au tems de leur fondation. U serait peutê:tre difficile de prouver que le commerce lointain, les flottes, ô:c mê:me l'uí:age des navires, soient d'une si haute antiquité:. En outre, si les Egyptiens, comme quelques-uns l'ont pensé:, avaient envoyé: des flottes à: la Chine, les ports leur auraient é:té: fermé:s, ou du moins les hommes n'auraient pu pé:né:trer audelà:. Ces suppositions, plus que dou tcuses, ne font d'ailleurs que de faibles ressources, puisque nous avons é:tabli que les voyages des Marchands servent à: é:changer, non des idé:es, mais de la foie . du thé: contre de l'or. Les Missionnaires, qui ont joui d'un privilè:ge unique, qui ont é:té: à: la Cour, ont instruit l'Empereur, mais ils n'ont guè:res é:clairé: la Chine. On n'y a pas adopté: un seul de nos usages, mê:me les plus utiles. Nous avons vu que les Chinois dé:daignent nos lunettes nos pendules. Comment concevoir que jadis, à: l'arrivé:e d'une pré:tendue flotte é:gyptienne, ce peuple ait...

Read online or download a free book: Lettres Sur L'Origine Des Sciences, Et Sur Celle Des Peuples de L'Asie, Adressees A M. de Voltaire Par M. Bailly, and Precedees de Quelques Lettres de M.pdf

Download book - Lettres Sur L'Origine Des Sciences, Et Sur Celle Des Peuples de L'Asie, Adressees A M. de Voltaire Par M. Bailly, and Precedees de Quelques Lettres de M.pdf

Related Files


  • Annals of the House of Hanover V1
  • Munimenta Gildhallæ Londoniensis: Translation of the Anglo-Norman Passages in Liber Albus: Glossaries: Appendices: Index
  • On the Outside Looking In: Surviving the Blindside of Addiction
  • Shadows of Al-Bara
  • Very Advanced Driving (Right Way)
  • The Elgar Companion to Marxist Economics (Elgar Original Reference)
  • The Daneid, an Epic Poem, Etc.
  • On the Corner of Heartache and Hopeful--KIRA: Volume 2

  • Name:
    The message text: